Chez ma grosse truie chérie, Montréal

Drôle de nom pour un restaurant !

chez-ma-grosse-truie-cherie

Avec sa grosse truie ornementale en façade, Chez ma grosse truie chérie ne passe pas inaperçu. Situé dans un quartier à peine excentré, l’établissement participe grandement à la régénération du centre-sud de Montréal. C’est tout près du Plateau, juste en dessous du parc Lafontaine, pas très loin du centre-ville et du Quartier latin, à la limite du Village gaie.

chez-ma-grosse-truie-cherie

chez-ma-grosse-truie-cherie

chez-ma-grosse-truie-cherie-terrasse

La déco proposée est un mélange d’ambiance moderne et de bistro à la française du début 20è. Des tables hautes en bois et métal, des chaises à l’avenant, une ambiance que l’on imagine dynamique sinon bruyante lorsqu’il y a du monde. Nous y sommes allés un soir de semaine, c’était déjà beaucoup plus calme que toutes les fois où nous sommes passés devant et où c’était bondé. Bref, c’est chic et très tendance. On conseille d’ailleurs de réserver à partir du jeudi jusqu’au samedi.

Il y a une terrasse à l’arrière, joliment aménagée en carrelage contrastant noir et blanc. Il y a plusieurs salles, on peut y aller en groupe sans souci. C’est même fait pour ça.

Devinez ce qu’on y mange ? Du cochon, naturellement, et sous toutes les formes. Mais pas que…

En ce qui concerne la boisson, les cocktails étaient très classiques, sans plus. Et comme trop souvent, sinon toujours à Montréal, le choix des vins au verre est beaucoup trop restreint. En guise de bulles au verre, aucun champagne. C’est dommage. Tout aussi dommage, le fait qu’il n’y ait pas non plus de bourgogne ou bordeaux au verre. Un peu bizarre pour un restaurant qui propose une cuisine française assez classique de brasserie. La sélection en bouteille par contre est heureusement plus complète et remplit sa fonction avec générosité.

chez-ma-grosse-truie-cherie

Stéphanie : Mon tartare de saumon était beau mais surtout délicieux ! L’assaisonnement était parfait avec le yougourt et les graines de sésame. J’ai bien aimé également les à-côtés avec les algues wakamé, tobiko et les petits croutons grillés. Quant aux frites saupoudrées de parmesan, je les ai adorées 😉 Bref, un plat bon à s’en lécher les doigts ! Comme il me restait une petite place, j’ai ensuite craqué pour le cheese-cake à la fraise et poivre-noir, après qu’on m’ait déconseillé l’île flottante qui apparamment n’avait pas bien supportée la chaleur… C’était bien frais et original avec son goût poivré inattendu mais agréable. J’ai déjà hâte d’y retourner !

chez-ma-grosse-truie-cherie

chez-ma-grosse-truie-cherie

Graeme : J’ai commencé par me la jouer « Graeme’s Bond » avec un cocktail vodka martini. C’était tout à fait correct. Puis un excellent steak au poivre accompagné d’une poignée de légumes grillés et d’une purée délicieuse. J’ai encore une fois trouvé dommage de ne pas pouvoir prendre un verre de bordeaux, ce que je préfère, avec mon steak. Stéphanie ayant prit un plat qui commandait du vin blanc, je ne pouvais prendre moi-même une bouteille complète ! Ç’eut été abuser. La déco est très sympa, j’ai beaucoup aimé. Quant au service, il était impeccable. Il faut dire qu’il n’y avait pas beaucoup de monde, et comme il faisait trop chaud à l’extérieur en terrasse, où se concentraient les autres clients, nous sommes restés sous la bienveillante climatisation. C’était un peu comme si nous avions privatisé le restaurant !

chez-ma-grosse-truie-cherie

Chez ma grosse truie chérie est plus proche d’une brasserie chic que du bistro de quartier. Les prix vont avec, bien sûr.

Chez ma grosse truie chérie
1801 rue Ontario Est (coin Papineau)
Montréal
514-522-8784
www.chezmagrossetruiecherie.com
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest

Horaires :
Mardi : 17h00 – 22h00.
Mercredi – vendredi : 11h30 – 14h00 et 17h00-22h00.
Samedi : 17h00 – 22h00.

One thought on “Chez ma grosse truie chérie, Montréal

  1. Pingback: Coo Rouge, Montréal | Blog à 2 bouches

Laisser un commentaire